Bonjour à tous, cette semaine, j’aimerai vous parler d’un thème moins évident que ceux des semaines précédentes. En effet, nous avons déjà parler de plusieurs batailles, de divers personnages historiques, de grands sujets tel que la constitution du consulat et de l’Empire, de l’impact de Napoléon sur notre société. Tous ces sujets sont important, je vous l’accorde.

Mais cette semaine, j’aimerai que nous nous penchions sur un sujet tout aussi important, même s’il ne nous vient pas immédiatement à l’esprit. Je parle de la vie quotidienne des français sous l’empire. Finalement, j’aimerai vous parler simplement des différents points qui font le quotidien des français dans le début du XVIIIème siècle. En effet, le travail des historiens ne se résume pas seulement à retranscrire les grandes batailles mais aussi à rechercher comment les peuples vivaient dans diverses époques.

Il est bon de rappeler le contexte de la vie à ce moment de notre histoire. La Révolution Française est passée, l’ancien régime est balayé, la noblesse dépossédée de ses biens, la situation est donc très compliqué pour les français. En pleine transition vers un régime encore jamais instauré en France.

La main d’œuvre

La main d’œuvre est une richesse très importante quelle que soit l’époque. La France est depuis toujours un pays très agricole. Il faut de jeunes hommes pour travailler aux champs. Ces mêmes jeunes hommes qui sont engagés dans les armées de Napoléon. Même si la France est le pays le plus peuplé en Europe, la main d’œuvre manque au champs, d’autant plus que le nombre d’exploitation augmente après la Révolution. Les campagnes font appellent à une main d’oeuvre saisonnières lors des grands travaux des champs.

Les familles de nobles dépossédées, ruinées, doivent parfois vendre les terres qu’il leur reste ; en partie ou totalement ; les terres communales qui peuvent également être vendu aux enchères sont autant d’occasion pour de pauvres paysans d’avoir leur propre exploitation. Bien que les paysans ont pu profité de la hausse des prix du blé, une mauvaise récolte mettait en grande difficulté le petit propriétaire qui devait aussi nourrir sa famille.

Paysanne travaillant au champs
Paysanne travaillant au champs

Les loisirs

La manière dont les gens se divertissent est un point de comparaison intéressant entre notre époque et la vie pendant le Premier Empire. Si aujourd’hui le loisir se trouve sous de nombreuses formes, à l’époque, c’est une chose beaucoup moins répandu et le loisir se trouve surtout dans les nombreuses fêtes religieuses qui anime les différents moments de l’année. Ainsi, Pâques et Noël sont des exemples de moment de fêtes au sein des villages.

Il n’y avait pas de loisirs payant pour les paysans alors les moments de fêtes ressemblaient surtout à des moments de partage entre les habitants du villages, chants, danses. Néanmoins de nouvelles distractions venu des villes s’installent dans les villages, comme le billard. Il est aussi intéressant de noter qu’aucun sport n’était pratiqué lors de ces fêtes.

Fête du village en Bretagne
Fête du village en Bretagne

La guerre

Le règne de Napoléon a été plus souvent confronté à la guerre qu’à la paix, nous l’avons souvent souligné ensemble. Ces guerres longues et nombreuses n’ont pas seulement pesé sur les hommes qui se battaient sur les champs de batailles, mais aussi sur les familles, les citoyens rester au pays et qui devaient soutenir l’effort de guerre.

Réquisition de chevaux et hébergement de nombreux soldats et évidemment la conscription toujours plus nombreux au fil des campagnes et des coalitions. Autant d’effort demandé à une population plutôt pauvre et qui aura conduit à un ressentiment assez fort contre la guerre et finalement contre l’Empereur, surtout à la fin de l’Empire.

Napoléon pendant la campagne de France
Napoléon pendant la campagne de France

La vie en ville

Depuis le début, je ne fais que vous parlez de la vie des habitants de la campagne durant l’empire, mais il y avait aussi des villes. Ces dernières avaient un mode de vie bien différent. L’un des points de différence se trouve dans la nourriture. Les mets que l’on peut déguster en ville, dans la bourgeoisie sont très différents de ce que l’on peut trouver à la campagne. C’est à cette époque que les premiers restaurants Parisiens prennent leur essors.

Le train de vie est aussi une grande différence, la bourgeoisie peut disposer de domestiques. Le luxe de la vie en ville pour la bourgeoisie contraste avec la vie pauvre des campagnes. Les habitants de la vie joue aux échecs, aux dames, vont aux théâtres, et se promène à pied ou à cheval.

Mais une population bien plus pauvre existait et ce trouvait dans des quartiers malfamés. Aucune hygiène n’y était présente mais Napoléon va faire des travaux pour aérer et nettoyer Paris.

Famille bourgeoise
Famille bourgeoise

Les militaires

L’armée et les militaires jouent un grand rôle sous l’Empire. Evidemment celle-ci sert à défendre la France mais il ne faut pas croire que l’armée contrôle le pays. Napoléon fait attention à nommer de préférence des civils aux hauts postes de l’administration. Pour acheter la fidélité des généraux et maréchaux, ils leur donne des titres, des décorations, des domaines ou des hôtels particulier.

Ce que je veux dire par jouer un grand rôle, c’est que l’armée française donne confiance aux citoyens qui lisent avec attention les journaux et bulletins de la Grande Armée. L’armée permet aussi un ascension sociale. L’exemple type est le capitaine Coignet, qui est passé en 12 ans de simples conscrit à capitaine de la garde impériale.

Mais à la fin de l’empire, l’armée va perdre le soutiens de la population, à cause des nombreuses perquisitions et exactions.

Les Français étrangers

Il reste une catégorie de personne dont nous n’avons pas encore évoquée l’existence. Ce sont les Français hors de France, les nouveaux français. En effet, avec les différentes conquête/annexion de pays à l’Empire, de nombreux peuples deviennent « Français ». Ils le deviennent, sans pour autant se sentir Français. Il faut les convaincre, les intégrés. Administrativement, les choses sont faits relativement rapidement. En effet, l’administration de l’Empire se déplace rapidement dans ses nouveaux cantons pour faciliter la gérance de ces territoires.

Mais qui dit être français dit aussi être soumis au droit français. Un des fondateur du code civil, Portalis, disait “L’expérience prouve que les Hommes changent plus facilement de domination que de loi”. En effet en devenant français, ces peuples ont vu débarquer de nouveaux nombreux impôts et aussi la conscription. Ces grands changements furent trop brutal même si le code civil et l’abolition des privilèges instaurèrent l’égalité pour tous les citoyens. Il faut donc les convaincre que l’empire peut être bon pour eux et cela n’est pas forcément chose aisé. Culturellement, c’est différent et les peuples annexer peuvent avoir du mal à se sentir français.

Je tiens à remercier le livre de Jean Tulard “Les Français sous Napoléon” qui m’a beaucoup aidé à réaliser cette vidéo. Je vous mets un lien affilé Amazon. Ainsi je toucherai une petite commission si vous l’achetez via ce lien, vous soutiendrez ainsi ce blog.

Les Français sous Napoléon

J‘espère que cet article a été intéressant. Si tu es un grand passionné de Napoléon comme moi, alors je t’offre volontiers cette formation gratuite sur le siège de Toulon.